“Je vais dire à mon père”

Vous avez sûrement reconnu dans ce titre une phrase ultra populaire chez les enfants. Sans aucun doute, si vous avez un aîné, vous l’avez déjà dite; et si c’est vous l’ainé, vous l’avez déjà entendu.


“Je vais dire à papa”


Cette phrase qui marque l’ultime arme de défense de tout enfant qui n’a plus de moyens face à une situation désastreuse. Cette phrase qui témoigne d’un abandon totale et d’une confiance aveugle d’un enfant en son parent, qu’il sait présent pour lui, quelles que soient les circonstances.

Certains ayant grandi sans père ont plutôt eu recours à la version:


“je vais dire à ma mère”


L’idée reste la même. Devant l’adversité ultime, démuni devant la difficulté de l’épreuve, on ne peut se tourner que vers la personne dont on ne peut douter de l’amour et de l’entier dévouement à nous faire du bien.

Si les parents physiques peuvent gérer les préoccupations vitales basiques, il est des situations qui vont au-delà de leurs tâches parentales usuelles.

En effet, certaines situations nous poussent tant au fond du gouffre qu’aucune intervention humaine ne saurait y pallier.

Quand les problèmes et les difficultés que nous rencontrons défient le mandat de nos chers parents humains, il y a encore quelqu’un, un Père, sur qui nous pouvons être certains de compter.


“Invoque-moi, et je te répondrai; Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas.”
‭‭Jérémie‬ ‭33:3‬ ‭LSG‬‬

Certes, les situations peuvent dégénérer et les calamités s’enchaîner, mais nous avons un Père à qui nous pouvons avoir recours et qui enverra le salut plus que certainement.

Ce Père qui est compatissant et bon, lent à la colère et riche en bonté, nous invite simplement à l’invoquer quand rien ne va plus.

Lorsque l’ennemi frappe à ta porte et t’oppresse de toutes parts, lorsque tu n’as plus d’options de réponses, que tu es à cours de versets bibliques et de formulation de prière, invoque simplement le Père.

“L’Éternel dit: J’ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Égypte, et j’ai entendu les cris que lui font pousser ses oppresseurs, car je connais ses douleurs.”
‭‭Exode‬ ‭3:7‬ ‭LSG‬‬


L’Eternel n’attend pas de toi les meilleures formulations de prières. Il a simplement entendu le cri du peuple, il a vu ses douleurs. Lorsque tu te retrouves dans tes cris et tes douleurs, dans ton oppression et ta souffrance, ce n’est pas le temps d’aller les marteler a des personnes qui n’en n’ont rien à cirer.

Invoque le Père!


La promesse qu’il a pour toi est certaine:

“Sion disait: L’Éternel m’abandonne, Le Seigneur m’oublie! Une femme oublie-t-elle l’enfant qu’elle allaite? N’a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles? Quand elle l’oublierait, Moi je ne t’oublierai point. Voici, je t’ai gravée sur mes mains; Tes murs sont toujours devant mes yeux.”

‭‭Ésaïe‬ ‭49:14-16‬ ‭LSG‬‬



Ne laisse pas la crise te faire dire que l’Eternel t’a abandonné. Ton Père te garde dans le creux de sa main. Alors quelle que soit ce qui te dépasse aujourd’hui, rentre dans le lieu secret et parle à ton Père. Et quel que soit l’ennemi qui se tient au devant de toi, Dieu lui simplement: “Je vais dire à mon Père”


Et ton Père agira certainement.

Blessings and Love


P. CYCY

39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La prière, l’arme ultime pour être épanoui

Je suis une grande férue de l’anticonformisme et de l’anti religiosité. La spiritualité chrétienne n’est pas, pour moi, une simple valeur traditionnelle retransmise, mais bien une démarche personnell

Surely the Lord is in this place

Hello dear brothers and sisters. It’s certainly been a while since I wrote a blog post and I’m happy to be back with this new article. Today i want to draw your attention on the place where you are no